Doctorat interuniversitaire en océanographie

Département de biologie

Discipline d'appartenance: Océanographie

Partez à la découverte des mers et des océans pour mieux comprendre leurs comportements et leur rôle dans les cycles biogéochimiques de la planète
Durée 12 sessions à temps plein
Crédits 90
Admission Automne | Hiver | Été

Ce programme conjoint avec l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) constitue l'un des fleurons de la recherche aux cycles supérieurs au Québec. Vous serez formé pour faire de la recherche de pointe en océanographie selon une approche multidisciplinaire. Plusieurs domaines et expertises s'offrent à vous selon vos intérêts: l'océanographie biologique, la biogéochimie océanique, la génétique des populations, l'écologie évolutive et la télédétection. L'Université Laval est par ailleurs l'hôte de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada et de la Chaire de recherche du Canada en biogéochimie océanique et climat.

Description du programme

En bref

Cette formation vous donnera l'occasion de participer à l'une des activités menées par le groupe pluridisciplinaire et interinstitutionnel Québec-Océan qui se consacre à l'avancement de l'océanographie au Québec. Vous aurez le choix parmi plusieurs domaines et expertises dont: l'océanographie biologique, la biogéochimie océanique, la génétique des populations, l'écologie évolutive et la télédétection.

Le programme de doctorat en océanographie est un pôle d'excellence qui s'appuie sur une forte tradition maritime et universitaire, sur la proximité du fleuve, de l'estuaire et du golfe du Saint-Laurent ainsi que sur l'accès au Grand Nord. Les activités de recherche s'étendent à tous les océans avec une spécialisation en mers subarctique et arctique.

Vous côtoierez des professeurs d'envergure, dont l'océanographe Louis Fortier, qui a contribué de façon remarquable à la connaissance des effets des changements climatiques dans l'Arctique. De plus, vous aurez accès à divers outils de recherche, à des équipements océanographiques ultramodernes et recevrez du soutien des différentes équipes.

  • Directeur à trouver avant l'admission: vous devrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche avant votre admission. Cette étape est obligatoire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet: peut uniquement être suivi à temps complet.

Domaines d'expertise

  • Biologie cellulaire et moléculaire
  • Écologie du phytoplancton
  • Écologie du zooplancton
  • Écologie des zones intertidales
  • Télédétection
  • Modélisation des écosystèmes marins
  • Biogéochimie océanique

À qui s'adresse ce programme

Ce programme s'adresse principalement au candidat titulaire d'une maîtrise en sciences naturelles ou en génie.

Avenir

Vous serez formé pour faire de la recherche de pointe selon une approche multidisciplinaire afin de contribuer à relever les nombreux défis des sociétés de demain: changement climatique, conservation de la biodiversité, développement des biotechnologies, etc.

Professions
  • Biologiste
  • Botaniste
  • Écologiste
  • Enseignant
  • Interprète de la nature
  • Physiologiste
  • Zoologiste
  • Professeur
  • Chercheur
Employeurs
  • Firmes de consultants
  • Organismes gouvernementaux et paragouvernementaux
  • Organismes non-gouvernementaux

Particularités et attraits

L'univers des sciences et des technologies évolue à un rythme exponentiel. La vie est en mutation, l'environnement est en transformation. Cette réalité engendre l'émergence de nombreux nouveaux défis qui devront être relevés par la communauté scientifique. La Faculté des sciences et de génie entend continuer à contribuer à l'avancement de la société par la formation de scientifiques et d'ingénieurs compétents.

Plus de 1200 étudiants à la maîtrise et au doctorat participent annuellement à la recherche dans les laboratoires de sciences et de génie. Leur contribution constitue le moteur et la raison d'être de la recherche à la Faculté.

Corps professoral

Les quelque 260 professeurs de la Faculté, tous experts dans leur discipline, sont pour la plupart réputés sur les scènes québécoise, canadienne et internationale. Grâce à l'excellence de son corps professoral et à la diversité de ses champs d'études, la Faculté se classe parmi les meilleures facultés universitaires de recherche au Canada.

Mobilité internationale

La Faculté maintient une présence active sur la scène internationale grâce à la signature d'accords-cadres, de programmes et de partenariats internationaux. Ces actions favorisent la mobilité des étudiants et des professeurs, le financement de projets spéciaux, la création de réseaux internationaux de recherche et le recrutement à l'international.

Services aux étudiants

La Faculté prend grand soin de mettre à jour périodiquement tous ses programmes afin de s'assurer qu'ils suivent l'évolution des différents domaines du savoir et qu'ils répondent aux besoins de la société. Au fil des ans, plusieurs services et ressources de toute nature ont été mis sur pied pour vous aider à atteindre vos objectifs de formation, à vous intégrer plus facilement dans la communauté facultaire et à vous préparer adéquatement au marché du travail.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

La majorité des projets de recherche menés à la Faculté reçoivent des subventions généreuses qui permettent aux étudiants d'intégrer les équipes de recherche et de recevoir une rémunération sous forme de bourse ou de salaire dont les montants peuvent atteindre 15000$ à la maîtrise et 19000$ au doctorat.

Grâce à de généreux donateurs et au soutien de partenaires de l'industrie, plus de 3 M$ en bourses sont offerts aux étudiants des cycles supérieurs, s'ajoutant aux autres sommes reçues.

Consultez l'ensemble des sources de financement aux cycles supérieurs de la Faculté.

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat doit faire sa demande d'admission à l'université à laquelle est rattaché le professeur avec lequel il souhaite étudier.

Le candidat détient une maîtrise ès sciences (M. Sc.) ou un D.E.A., en sciences naturelles ou en génie, ou un diplôme jugé équivalent.

Moyenne cumulative

Le candidat a maintenu une moyenne de cheminement ou de diplomation d'au moins 3,2 sur 4,33, ou l'équivalent, au deuxième cycle.

Exigences linguistiques

L'enseignement à l'Université Laval se fait en français. La maîtrise du français écrit et parlé est donc essentielle.

Même si la connaissance du français et de l'anglais n'est pas une condition d'admission, la réussite de ce programme d'études est liée à la capacité de l'étudiant de lire et de comprendre des textes en français et en anglais. L'étudiant qui ne maîtrise pas suffisamment ces langues pourrait éprouver des difficultés dans ses études. L'étudiant doit s'assurer d'avoir une bonne compréhension du français et de l'anglais et, si nécessaire, prendre des mesures pour développer ses compétences linguistiques en cours de formation (par exemple à l'École de langues de l'Université Laval). En cas de lacunes importantes, la direction de programme peut imposer des correctifs.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

Directeur de recherche

Avant de faire sa demande d'admission, le candidat doit prendre contact avec l'un des professeurs du programme. La direction de programme ne peut admettre un candidat que si un professeur de l'une des deux universités a accepté de diriger ses travaux de recherche.

Passage accéléré

Dans certains cas, dans le respect du Règlement des études, un candidat peut être admis au doctorat sans franchir toutes les étapes de la maîtrise. L'étudiant qui désire effectuer un passage accéléré de la maîtrise vers le doctorat, sans rédaction du mémoire, doit avoir terminé la scolarité de son programme de maîtrise. Il doit informer la direction de programme de ses intentions avant la fin de la troisième session de la maîtrise.

À l'Université Laval, la recommandation d'un passage accéléré se fera à la suite de la présentation écrite et orale par l'étudiant, à son comité d'encadrement, des résultats de ses recherches de maîtrise et de son projet de doctorat. La présentation doit avoir lieu au cours de la cinquième session de la maîtrise. Un examen oral portant sur le cadre océanographique général de son projet constituera l'examen doctoral et devra avoir lieu avant la présentation ou, dans les cas exceptionnels, le même jour. L'évaluation du dossier par le comité d'encadrement de l'étudiant sera transmise au comité interuniversitaire de programme, qui prendra la décision finale.

Sélection

Le fait de satisfaire aux exigences générales d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. Chaque demande est étudiée par la direction de programme qui tient compte, dans son évaluation, de la préparation antérieure du candidat, de son dossier scolaire et de l'ensemble de son dossier, ainsi que des ressources du département.

Objectifs

Ce programme conjoint est axé sur des activités de recherche. Le programme vise la formation d'un chercheur autonome, capable de travailler à l'avant-garde de l'océanographie, en contribuant à l'avancement des connaissances fondamentales et appliquées liées aux milieux marins, selon une approche multidisciplinaire.

Remarques sur les cours

Examen doctoral (OCE-8001 - 6 crédits)

Permettre à l'étudiant de démontrer qu'il possède les connaissances de base en océanographie, ainsi que la capacité d'appliquer ces connaissances pour la solution de problèmes faisant appel aux divers aspects de l'océanographie.

L'examen doctoral représente l'activité que l'étudiant doit réussir à la première ou à la deuxième session de son inscription. Il doit réussir ce cours avant de poursuivre son projet. 

L'examen est propre à chaque université participante. À l'Université Laval, l'examen doctoral comporte un examen oral devant le comité d'encadrement. L'examen porte sur une monographie imposée portant sur les principes généraux en océanographie. Le niveau de la synthèse doit être au moins équivalent à celui de l'introduction générale d'une thèse de doctorat.

Selon le Règlement des études : avec l'accord unanime du jury, l'étudiant peut reprendre l'un ou l'autre des volets ou les deux, mais une seule fois. La reprise doit normalement avoir lieu à la fin de la session qui suit celle pendant laquelle l'échec a eu lieu. 

Un deuxième échec entraîne l'exclusion définitive du programme. Cette activité est notée selon la mention « succès » ou « échec ».

Avancements récents en océanographie (OCE-8000 - 3 crédits)

Permettre à l'étudiant de prendre connaissance des plus récents développements en océanographie, d'améliorer ses compétences et de développer des habiletés connexes à son projet de recherche.

L'activité consiste en un ensemble d'actions (ex. : cours, stage), proposées conjointement par le comité d'encadrement et l'étudiant. Ces actions devront contribuer à développer l'autonomie, les compétences transversales, les habiletés connexes ou à élargir la base de connaissances de l'étudiant. L'activité devra également être approuvée par le responsable du programme de l'établissement d'attache de l'étudiant.

Séminaire I : présentation du projet de recherche (OCE-8002 - 3 crédits)

Permettre à l'étudiant de présenter son projet de recherche (problématique, objectifs, hypothèses, méthodologie et calendrier).

Cette activité comporte deux étapes : un texte écrit (50 %) et le séminaire (50 %). Au moins deux semaines avant le séminaire qui devra avoir lieu à la deuxième ou à la troisième session d'inscription, l'étudiant remet à son comité d'encadrement un texte écrit qui décrit son projet doctoral. L'étudiant est évalué par les membres du comité d'encadrement. Cependant, la présentation est publique. L'étudiant doit réussir cette activité et aucune reprise n'est accordée.

Séminaire II : présentation des résultats de recherche (OCE-8003 - 3 crédits)

Permettre à l'étudiant de présenter les résultats préliminaires et de faire connaître l'état d'avancement de son projet de recherche.

Ce séminaire se déroule devant au moins deux membres du comité d'encadrement, y compris le directeur de thèse, de préférence avant la fin de la septième session d'inscription. Cependant, le séminaire pourra être public. Le directeur de thèse et les membres présents du comité d'encadrement évaluent la présentation orale de l'étudiant et l'un des membres collige les notes. L'étudiant doit réussir cette activité et aucune reprise n'est accordée.

Travail de recherche

Thèse et soutenance

La thèse constitue l'essentiel des exigences en vue de l'obtention du doctorat. Elle rend compte d'un projet de recherche original entrepris sous la direction d'un professeur, dont les résultats sont communiqués sous forme de thèse pouvant inclure des articles de publications. La soutenance publique fait partie de l'évaluation de la thèse.

La soutenance comprend une présentation orale et une discussion détaillée avec les membres du jury.

Le dépôt de la thèse et son évaluation suivent la réglementation dans chacun des deux établissements participant au programme de doctorat conjoint en océanographie. La soutenance fait partie intégrale du processus d'évaluation de la thèse.

Recherche à la Faculté

Plusieurs projets de recherche sont effectués par les professeurs de la Faculté dans différents domaines des sciences et du génie. La Faculté des sciences et génie a un budget annuel de près de 70 M$ en recherche. Les professeurs reçoivent du financement de diverses sources, notamment des plus importants organismes subventionnaires au pays (CRSNG, FQRNT). Durant vos études, il vous sera possible de participer et de collaborer à leurs travaux de recherche pour parfaire votre formation.

La Faculté compte:

  • 2 chaires d'excellence de recherche du Canada
  • 21 chaires de recherche du Canada
  • 9 chaires de recherche industrielle du CRSNG
  • 3 chaires de recherche Sentinelle Nord
  • 6 chaires de leadership en enseignement
  • 15 centres et instituts de recherche reconnus par le Conseil universitaire
  • 1 réseau de centres d'excellence du Canada
  • 1 réseau stratégique du CRSNG

Les domaines d'excellence à la Faculté sont nombreux et variés:

  • Données et IA
  • Écosystèmes nordiques
  • Eau et environnement
  • Énergie et développement durable
  • Optique, photonique et laser
  • Procédés et productique
  • Ressources naturelles
  • Robotique et environnement intelligent
  • Santé et sciences biomédicales
  • Science des matériaux
  • Sciences fondamentales
  • Systèmes biologiques
Département de biologie

Le Département de biologie jouit d'une réputation internationale en recherche dans les milieux nordiques, soit en écologie des milieux nordiques continentaux et en océanographie arctique. Les deux principaux centres regroupant les chercheurs sont le Centre d'études nordiques (CEN) et Québec-Océan, qui possèdent tous deux des infrastructures de pointe. Des chercheurs chevronnés en génomique des populations et fonctionnelle et en biologie intégrative oeuvrent aussi au sein de l'Institut de Biologie Intégrative et des systèmes (IBIS).

Vous aurez accès à des laboratoires à la fine pointe de la technologie liés à différents groupes de recherche: navires et appareillages océanographiques modernes (Québec-Océan); infrastructure de recherche dans le Nord québécois et services de logistique pour les camps en brousse (CEN); plate-forme d'analyses biomoléculaires et de bio-informatique, microscopie électronique (IBIS); bassins à environnement contrôlé et salles d'élevage du Laboratoire régional des sciences aquatiques (LARSA); complexe de serres et chambres de croissance (CEF).

Découvrez aussi tous les groupes de recherche dans lesquels la recherche en biologie s'effectue plus particulièrement.

Champs de recherche des professeurs

La liste qui suit rassemble des chercheurs dans le domaine marin, qui sont intéressés et en mesure d'encadrer des étudiants. Elle constitue un outil pour le candidat désirant s'inscrire au programme de doctorat conjoint en océanographie, lui permettant de trouver un professeur (directeur ou codirecteur) qui accepterait de diriger ses études doctorales. À l'Université Laval, un codirecteur (professeur associé) appartenant à une autre université ou à un laboratoire non universitaire peut être choisi, en consultation avec un professeur de l'Université Laval. Les professeurs associés peuvent diriger les thèses, à condition que le codirecteur soit professeur à l'Université Laval.

Université Laval

Marcel Babin
Département de biologie, Université Laval
418 656-2205; télécopieur: 418 656-2339
Marcel.Babin@bio.ulaval.ca

Étude fondamentale des processus liés à la lumière dans l'océan (c'est-à-dire photosynthèse, photo oxydation), caractérisation optique des différentes composantes de l'eau de mer, description et compréhension des variations de la production de biomasse dans l'océan, étude à partir de la télédétection de la couleur de l'océan des flux de carbone venant de réactions photochimiques et de la production de biomasse, du développement d'algorithmes sur la couleur de l'océan et de la modélisation des processus liés à la lumière et des interactions écosystémiques dans l'océan.

Study of fundamental lightdriven processes in the ocean (e.g. photosynthesis, photo-oxidation), the optical characterization of various substances found in seawater, the description and understanding of the variations in ocean biomass production, the monitoring of light driven carbon fluxes and biomass production from space using ocean colour remote sensing, the development of the related remote sensing algorithms, and the modelling of light-driven processes in the ocean and ecosystem interactions.

Louis Bernatchez
Département de biologie, Université Laval
418 656-3289; télécopieur: 418 656-2339
Louis.Bernatchez@bio.ulaval.ca

Génétique des populations, écologie évolutive, biologie de la conservation, aquaculture.

Population genetics, evolution ecology, conservation biology, aquaculture.

Louis Fortier
Département de biologie, Université Laval
418 656-5646; télécopieur: 418 656-2339
Louis.Fortier@bio.ulaval.ca

Fonctionnement des écosystèmes marins arctiques. Dynamique des populations zooplanctoniques des mers tempérées et arctiques. Alimentation, croissance et survie des stades larvaires et juvéniles de poissons marins. Déterminisme du recrutement chez les poissons. Flux trophiques du carbone biogène dans les océans.

Functioning of arctic marine ecosystems. Population dynamics of zooplankton in temperate and arctic seas. Feeding, growth and survival of marine fish larvae and juveniles. Recruitment determination. Trophic fluxes of biogenic carbon in oceans.

Ladd Johnson
Département de biologie, Université Laval
418 656-2266; télécopieur : 418 656-2339
Ladd.Johnson@bio.ulaval.ca

Processus jouant un rôle dans la colonisation du milieu benthique par les macroalgues marines, particulièrement la déposition, la fixation et la croissance initiale des propagules algales. Interactions entre les facteurs physiques et biologiques en tant qu'agents qui déterminent la répartition spatiale des algues sous le niveau des marées et comme base de modèles fondés sur le microclimat, visant à prédire les variations spatiotemporelles du recrutement et de la productivité benthique des assemblages d'algues intertidales.

Processes involved in the colonization of benthic environments by marine macroalgae, particularly the deposition, attachment, and early growth of algal propagules. Interactions between biological and physical factors as (a) agents that drive the patch dynamics of subtidal algal assemblages, and (b) the basis for developing microclimate-based models for predicting spatiotemporal variations in recruitment and productivity of intertidal algal assemblages.

Maurice Levasseur
Département de biologie, Université Laval
418 656-3207; télécopieur: 418 656-2339
Maurice.Levasseur@bio.ulaval.ca

Océanographie biologique. Relations plancton-climat. Production marine de gaz climatiquement actifs tels que le diméthylsulfure (DMS) et l'oxyde nitreux (N2O). Impact des poussières des déserts sur les écosystèmes océaniques. Écophysiologie des floraisons d'algues nuisibles.

Biological oceanography. Plankton-climate relationships. Marine production of climate-active gases such as dimethylsulfide (DMS) and nitrous oxide (N2O). Impact of desert dust on ocean ecosystems. Ecophysiology of harmful algal blooms.

Connie Lovejoy
Département de biologie, Université Laval
418 656-2007; télécopieur: 418 656-2339
Connie.Lovejoy@bio.ulaval.ca

Micro-organismes planctoniques (phytoplancton, archaea, bactéries, protistes) qui contribuent substantiellement aux stocks biologiques de carbone et aux fluctuations biochimiques de la matière organique dans l'océan. Combien de micro-organismes (abondance et biomasse) y a-t-il dans la colonne d'eau? Qui sont ces micro-organismes (diversité génétique et métabolique)? Que font-ils (croissance, activité et mortalité)?

Current research is focused on Arctic marine microbes, especially planktonic microorganisms (phytoplankton and other protists, archaea and bacteria). These organisms are responsible for global carbon and mineral cycling on a planetary scale. How many microorganisms are there in the water column? What is their genetic and metabolic diversity? What factors determine growth and mortality?

Frédéric Maps
Département de biologie, Université Laval
Frederic.Maps.1@ulaval.ca

Modèles numériques en écologie marine. Modélisation couplée biophysique (approches Eulérienne et Lagrangienne): interactions entre la circulation océanique et l'environnement physique et l'écologie du plancton. Modélisation Individu-Centrée (IBMs): modélisation de la physiologie et du comportement du plancton marin, théorie métabolique de l'écologie. Modélisation évolutive (algorithmes génétiques): dynamique des communautés planctoniques (en particulier des copépodes), interactions inter et intraspécifiques, propriétés émergentes des systèmes complexes.

Jean-Éric Tremblay
Département de biologie, Université Laval
418 656-2131, poste 6140; télécopieur: 418 656-2339
Jean-Eric.Tremblay@bio.ulaval.ca

Écophysiologie nutritive et photosynthétique du phytoplancton marin. Rôles fonctionnels du phytoplancton dans les flux de matière organique, la chaîne alimentaire et les échanges de CO2. Cycles biogéochimiques du carbone et des éléments essentiels en milieu marin. Océanographie des mers polaires et tempérées.

Photosynthetic and nutritive ecophysiology of marine phytoplankton. Functional roles of phytoplankton in organic matter fluxes, food webs and the air-sea exchange of CO2. Biogeochemical cycles of carbon and essential elements in the ocean. Oceanography of polar and temperate seas.

Université du Québec à Rimouski

Aquiculture et écotoxicologie
Céline Audet (Celine_Audet@uqar.uquebec.ca)

Écologie benthique
Philippe Archambault (philippe_archambault@uqar.ca)

Écologie des pêches
Jean-Claude Brêthes (Jean-Claude_Brethes@uqar.uquebec.ca)

Écologie du phytoplancton
Gustavo Ferreyra (gustavo_ferreyra@uqar.ca)

Écologie du zooplancton
Gesche Winkler (gesche_winkler@uqar.ca)

Océanographie chimique
Huixiang Xie (huixiang_xie@uqar.ca)

Écophysiologie et aquaculture
Réjean Tremblay (rejean_tremblay@uqar.ca)

Géologie marine
Guillaume St-Onge (guillaume_st-onge@uqar.ca)

Géologie marine
André Rochon (andré_rochon@uqar.ca)

Océanographie chimique
Alexandra Rao (alexandra_rao@uqar.ca)

Géologie marine
Urs Neumeier (urs_neumeier@uqar.ca)

Océanographie physique
Louis-Philippe Nadeau (louis-philippe_nadeau@uqar.ca)

Télédétection
Martin Montes-Hugo (martin_montes-hugo@uqar.ca)

Océanographie géologique
Jean Carlos Montero Serrano (jeancarlos_monteroserrano@uqar.ca)

Bactériologie marine et écotoxicologie microbienne
Karine Lemarchand (karine_lemarchand@uqar.ca)

Océanographie chimique et géochimie organique
Jean-Pierre Gagné (Jean-Pierre_Gagne@uqar.uquebec.ca)

Production primaire marine
Michel Gosselin (Michel_Gosselin@uqar.uquebec.ca)

Océanographie physique
Éric Hudier (Eric_Hudier@uqar.uquebec.ca)

Océanographie physique
Daniel Bourgault (daniel_bourgault@uqar.ca)

Océanographie physique
Cédric Chavane (cedric_chavane@uqar.ca)

Océanographie physique
Dany Dumont (dany_dumont@uqar.ca)

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

monPortail vous permet de visualiser l'état d'avancement de votre programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» affiche les cours suivis, indique la session de réalisation et précise le résultat obtenu ou à venir. Il indique également les cours à réussir pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, vous pouvez simuler des modifications à votre programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou découvrir quels cours pourraient vous être reconnus si vous étiez admis dans un nouveau programme.

Un environnement de recherche idéal

De prestigieuses unités de recherche

Le Département de biologie jouit d'une réputation mondiale en recherche dans les milieux nordiques, soit en écologie des milieux nordiques continentaux et en océanographie arctique. Nos chercheurs contribuent à l'excellence de regroupements et de réseaux de recherche réputés comme Québec-Océan, Centre d'études nordiques (CEN), ArcticNet et l'Unité mixte internationale Takuvik.

Voir les unités de recherche

Québec-Océan, un tremplin pour la relève

Québec-Océan soutient la formation de la relève scientifique et se consacre à l'avancement de l'océanographie au Québec. Les étudiants peuvent ainsi bénéficier de l’expertise de ses membres et de ses installations à la fine pointe de la technologie.
En savoir davantage sur Québec-Océan

Mon projet vise à comprendre les conséquences écologiques et génomiques de l'ensemencement comme outil de soutien de la pêche sportive au touladi (aussi appelé truite grise ou truite de lac). J'utilise des outils novateurs, dont la spectrographie de masse à fine résolution, afin de comprendre les conséquences de la gestion des ressources sur la vie des poissons.

Olivier Morissette, étudiant au doctorat en biologie sous la direction de Louis Bernatchez

Vous voulez en savoir plus sur les études en océanographie?

Il y a plusieurs façons pour les futurs étudiants de venir nous rencontrer pour prendre une décision éclairée concernant nos programmes d'études. Venez nous voir lors des Portes ouvertes UL et profitez-en pour faire une visite de la Faculté et de nos installations. Des visites à la carte sont également possibles. Vous pouvez aussi nous poser toutes vos questions lors des tournées UL dans votre cégep ou encore lors de nos visites à l'étranger.

Nous vous invitons également à consulter attentivement les conditions d'admission afin de vous assurer d'avoir tous les préalables requis pour être admis dans un de nos programmes.

Admission

La réalisation de votre projet d'études à l'Université Laval commence ici.