Maîtrise interuniversitaire en génie aérospatial - environnement virtuel

Département de génie mécanique

Discipline d'appartenance: Génie aérospatial

Votre porte d'entrée vers la conception de produits et l'intégration de systèmes en génie aérospatial
Durée 4 sessions à temps plein
Crédits 45
Admission Automne | Hiver

Ce programme est accessible aux étudiants à la maîtrise interuniversitaire en génie aérospatial qui ont été retenus à la suite d'un processus de sélection à la fin de la 2e session d’études. En suivant ce parcours, vous serez formé à la gestion multisite de projets en génie aérospatial en plus de suivre des cours dans des organismes et des entreprises partenaires de la formation.

Particularités et attraits

  • Mettez vos connaissances en pratique et préparez-vous concrètement au marché du travail. Une occasion parfaite d'acquérir de l'expérience dans votre domaine. Un plus pour votre curriculum vitae.

    Visitez le site du Service de placement et bientôt celui du Centre de formation pratique en conception et innovation en aérospatiale de l'Université Laval en collaboration avec les instituts aérospatiaux de Montréal pour en apprendre davantage.

Description du programme

En bref

Vous deviendrez une ingénieure ou un ingénieur de l'aérospatial qui, au-delà de ses grandes compétences techniques et scientifiques, pourra analyser et gérer des systèmes de production et de conception de produits en utilisant des outils technologiques de pointe. Vous travaillerez efficacement avec une multitude de partenaires à l'international. Ce programme se réalise en partie dans une autre université partenaire.

  • Temps complet ou temps partiel : c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.

Domaines d'expertise

  • Aéronautique et propulsion
  • Avionique
  • Structure et matériaux
  • Technologie de l'espace et développement de produits
  • Intégration des systèmes

À qui s'adresse ce programme

Ce programme s'adresse principalement à la personne titulaire d'un baccalauréat en génie (électrique, industriel, mécanique, physique, des matériaux) qui souhaite acquérir des connaissances très poussées sur les plans technique et scientifique dans un des champs de spécialisation du génie aérospatial.

Avenir

Votre expertise sera recherchée dans les domaines de l'aéronautique et de l'aérospatiale. Les ingénieures et ingénieurs en mécanique et industriels ont des champs d'action très vastes, et leur expertise est en demande dans la majorité des organisations gouvernementales et paragouvernementales, des industries et des firmes de génie-conseil partout au Canada.

Employeurs
  • Entreprises de haute technologie
  • Firmes de génie-conseil
  • Fonction publique
  • Organismes de recherche et de développement

Particularités et attraits

L'univers des sciences et des technologies évolue à un rythme exponentiel. La vie est en mutation, l'environnement est en transformation. Cette réalité engendre l'émergence de nombreux nouveaux défis qui devront être relevés par la communauté scientifique. La Faculté des sciences et de génie entend continuer à contribuer à l'avancement de la société par la formation de scientifiques, d'ingénieures et d'ingénieurs compétents.

Plus de 1200 étudiantes et étudiants à la maîtrise et au doctorat participent annuellement à la recherche dans les laboratoires de sciences et de génie. Leur contribution constitue le moteur et la raison d'être de la recherche à la Faculté.

Corps professoral

Les quelque 300 professeures et professeurs de la Faculté sont des spécialistes de renom dans leur discipline sur les scènes québécoise, canadienne et internationale. Grâce à l'excellence de son corps professoral et à la diversité de ses champs d'études, la Faculté se classe parmi les meilleures facultés universitaires de recherche au Canada.

Mobilité internationale

La Faculté maintient une présence active sur la scène internationale grâce à la signature d'accords-cadres, de programmes et de partenariats internationaux. Ces actions favorisent la mobilité des membres des corps professoral et étudiant, le financement de projets spéciaux, la création de réseaux internationaux de recherche et le recrutement à l'international.

Services à la communauté étudiante

La Faculté prend grand soin de mettre à jour périodiquement tous ses programmes afin de s'assurer qu'ils suivent l'évolution des différents domaines du savoir et qu'ils répondent aux besoins de la société. Au fil des ans, plusieurs services et ressources de toute nature ont été mis sur pied pour vous aider à atteindre vos objectifs de formation, à vous intégrer plus facilement dans la communauté facultaire et à vous préparer adéquatement au marché du travail.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

La majorité des projets de recherche menés à la Faculté reçoivent des subventions généreuses qui permettent aux étudiantes et étudiants d'intégrer les équipes de recherche et de recevoir une rémunération sous forme de bourse ou de salaire dont les montants peuvent atteindre 15 000 $ à la maîtrise et 20 000 $ au doctorat.

Grâce à des donatrices et donateurs généreux et au soutien de partenaires de l'industrie, de nombreuses bourses sont offerts aux étudiantes et étudiants des cycles supérieurs, s'ajoutant aux autres sommes reçues.

Consultez l'ensemble des sources de financement aux cycles supérieurs de la Faculté.

Diplôme

Maîtrise ès sciences (M. Sc.)

Activités de formation communes

Environnement virtuel
45

Ce programme est offert en collaboration avec l'École Polytechnique de Montréal qui offre les trois cours obligatoires en développement de produits et intégration de systèmes :

Règle 1 - 33 crédits parmi :
Code Titre Crédits
GCI-7030 Introduction aux éléments finis 3
GCI-7071 Notions avancées en mécanique des solides déformables 3
GEL-7000 Processus aléatoires : méthodes d'étude et applications 3
GEL-7001 Entraînements à vitesse variable 3
GEL-7011 Communications optiques 3
GEL-7014 Communications numériques 3
GEL-7015 Commande des systèmes avancée 3
GEL-7017 Identification des systèmes 3
GEL-7019 Antennes et propagation radio 3
GEL-7063 Commande industrielle 3
GEL-7799 Dangers de l'électricité 0
GIF-7001 Vision numérique 3
GIF-7002 Vision numérique : aspects cognitifs 3
GIF-7005 Introduction à l'apprentissage automatique 3
GIN-7013 Optimisation de systèmes 3
GIN-7015 Fiabilité des systèmes 3
GMC-6901 Stage industriel 6
GMC-6902 Études de cas 3
GMC-7000 Combustion 3
GMC-7001 Couches limites 3
GMC-7004 Sujets spéciaux (génie mécanique) 3
GMC-7010 Dynamique des solides 3
GMC-7011 Analyse et conception mécanique assistée par ordinateur 3
GMC-7012 Mécanique des milieux continus 3
GMC-7013 Éléments finis de frontière 3
GMC-7014 Mécanique des fluides avancée 3
GMC-7018 Acquisition, traitement de données 3
GMC-7020 Turbulence 3
GMC-7022 Propulsion avancée 3
GMC-7029 Aérodynamique incompressible 3
GMC-7030 Foyers de combustion 3
GMC-7031 Mécanique des matériaux composites 3
GMC-7046 Éléments de robotique 3
GML-7003 Techniques d'analyse 3
MAT-7215 Analyse numérique matricielle 3
MAT-7225 Équations aux dérivées partielles 3
MAT-7235 Résolution numérique des EDO et des EDP 3
PHY-7028 Atmosphères stellaires 3
PHY-7029 Physique du milieu interstellaire 3
PHY-7040 Instrumentation astronomique 3
PHY-7043 Introduction à la conception optique 3
PHY-7044 Science de l'image 3
GMC-7055 Simulation numérique en mécanique des structures 3

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat détient un baccalauréat en génie, de préférence dans les domaines du génie électrique, industriel, mécanique, physique ou des matériaux, ou un diplôme équivalent.

Moyenne

Le candidat a obtenu une moyenne de cheminement dans le programme ou de diplomation égale ou supérieure à 2,8 sur 4,33, ou l'équivalent.

Exigences linguistiques

Connaissance du français

Le candidat doit posséder une bonne connaissance du français parlé et écrit.

Connaissance de l'anglais

Dans le cadre de ce programme, les étudiants inscrits à l'Université Laval peuvent suivre certains cours obligatoires offerts dans les universités McGill ou Concordia (établissements partenaires) où la langue d'enseignement est l'anglais.

Le candidat doit avoir une très bonne connaissance de l'anglais parlé et écrit.

Avant son admission, il doit démontrer sa connaissance de l'anglais par la réussite :

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

  • un curriculum vitae
  • une lettre de motivation/intentions qui expose les raisons pour lesquelles le candidat veut suivre ce programme, en lien avec ses études antérieures et ses intérêts professionnels
  • les résultats au test d'anglais

Autres renseignements

Ce type de maîtrise ayant été conçu au départ pour les citoyens canadiens et les immigrants reçus, il est à noter que l'étudiant étranger ne peut bénéficier de toutes les modalités prévues au programme. Les conditions particulières qui s'appliquent sont les suivantes :

  • le service d'offre de stage du programme est réservé exclusivement au citoyen canadien et à l'immigrant reçu. L'étudiant étranger doit se trouver un stage industriel ou un projet de recherche (au Canada (permis de travail requis) ou à l'étranger) par ses propres moyens;
  • aucuns frais de déplacement ne seront remboursés à l'étudiant étranger pour le cours GMC-6902 Études de cas, qui se donne à Montréal, et pour les deux cours spécialisés que l'étudiant doit obligatoirement suivre dans deux autres universités participant au programme.

Sélection

Le fait de satisfaire aux exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. Chaque demande d'admission est étudiée par la direction de programme qui tient compte, dans son évaluation, de l'ensemble du dossier.

Note – Les candidats sont d'abord admis à la Maîtrise interuniversitaire en génie aérospatial. En cours de cheminement, à la suite d'un appel de candidatures lancé vers la fin de la 2e session et d'un processus de sélection, les étudiants sélectionnés peuvent être admis à Maîtrise interuniversitaire en génie aérospatial - environnement virtuel.

Contingentement – capacité d'accueil

Ce programme est offert conjointement par six établissements universitaires québécois (Concordia, École de technologie supérieure, École polytechnique, Laval, McGill et Sherbrooke). Il a une capacité d'accueil limitée.

Date limite de dépôt

La date limite à respecter pour déposer une demande d'admission varie selon le type de candidature. L'information complète se trouve à la page Dates limites de dépôt.

Objectifs

Ce programme offert conjointement par six établissements universitaires québécois (Concordia, École de technologie supérieure, École polytechnique, Laval, McGill et Sherbrooke) et qui met à contribution une quinzaine d'entreprises aéronautiques et spatiales implantées au Québec, vise à former un ingénieur hautement qualifié dans les domaines de l'aéronautique et des technologies spatiales. Les deux objectifs généraux du programme sont de permettre à l'étudiant :

  • d'acquérir les connaissances additionnelles nécessaires à l'analyse, à la conception, à la fabrication, à l'implantation et au contrôle des systèmes propres au domaine aérospatial;
  • de se familiariser avec les approches méthodologiques propres au génie aérospatial.

Ce programme orienté vers le développement de produits et intégration de systèmes (comprenant un ensemble obligatoire de 12 crédits de cours donnés à l'École Polytechnique de Montréal) vise à former un ingénieur de l'aérospatial qui, au-delà de ses grandes compétences techniques et scientifiques, sera capable de s'intégrer avec efficacité dans un environnement de travail multi sites à l'échelle mondiale, combinant une multitude de partenaires, et d'en maîtriser les concepts. En plus des objectifs généraux susmentionnés, il permet aussi à l'étudiant d'acquérir les connaissances nécessaires à l'analyse et à la gestion des systèmes de développement de produits et de production dans un contexte d'environnement de travail multi sites intégré, utilisant des outils technologiques de pointe. La formation prend en compte l'interdépendance des aspects humains, physiques et économiques grâce à des cours de développement de produits en environnement virtuel, gestion de projet en génie aéronautique et projet industriel d'intégration de systèmes aéronautiques. Les objectifs particuliers sont de permettre à l'étudiant :

  • de comprendre les étapes et les éléments nécessaires à l'analyse et au développement de produits et à la gestion de systèmes intégrés de production dans l'industrie aérospatiale en utilisant des outils technologiques de pointe;
  • d'être capable de s'intégrer avec efficacité dans un environnement de travail multi sites à l'échelle mondiale, combinant une multitude de partenaires, et d'en maîtriser les concepts.

Remarques sur les cours

Le projet d'intervention, offert en étroite collaboration avec les partenaires de l'industrie aérospatiale, a pour base trois cours obligatoires, y compris un projet industriel simulant la réalité de près. Il compte 12 crédits et se donne à Montréal, à temps partiel, sur une période de neuf mois consécutifs.

Les étudiants bénéficient de locaux aménagés spécialement pour eux (salle de cours multimédia, laboratoire CFAO avec plate-forme et logiciels haut de gamme, bureau d'ingénieur), ainsi que d'un environnement virtuel multisite simulé. Ils fonctionnent en équipes de développement de produits pour le projet proprement dit. L'enseignement est offert par des professeurs d'université et des experts du milieu industriel recrutés auprès des grandes entreprises participantes.

Recherche à la Faculté

La FSG compte une soixantaine de chaires de recherche, de chaires de leadership en enseignement, de centres, de groupes, de réseaux et de laboratoires de recherche qui contribuent au développement des connaissances et à l'avancée des technologies. Grâce à l'excellence de son corps professoral et à la diversité de ses champs d'études, elle se classe parmi les meilleures facultés universitaires de recherche au Canada. Ses nombreux projets de recherche sont financés par les plus importants organismes subventionnaires au pays, lui permettant de consacrer annuellement près de 70 M$ en recherche. Les domaines d'excellence de la Faculté sont nombreux et variés :

  • données et intelligence artificielle
  • écosystèmes nordiques
  • eau et environnement
  • énergie et développement durable
  • optique, photonique et laser
  • procédés et productique
  • ressources naturelles
  • robotique et environnement intelligent
  • santé et sciences biomédicales
  • sciences des matériaux
  • sciences fondamentales
  • systèmes biologiques

Département de génie mécanique

Le Département de génie mécanique compte plusieurs professeures, professeurs, chercheuses, chercheurs, assistantes et assistants qui assurent des activités d'enseignement et de recherche dans les diverses disciplines du génie mécanique et du génie industriel. Il offre un environnement stimulant autant pour l'enseignement que pour la recherche. Il abrite plusieurs laboratoires réputés et accueille régulièrement des professeures, professeurs, chercheuses et chercheurs de renommée mondiale. Il gère plusieurs accords-cadres qui offrent de la mobilité autant aux étudiantes et étudiants qu'au personnel enseignant et aux chercheuses et chercheurs.

Le Département est très actif en recherche. Avec un corps professoral d'une vingtaine de membres, une dizaine de laboratoires, des installations de pointe, il est un joueur majeur pour la recherche en génie mécanique et industriel, notamment grâce au Laboratoire de machines hydrauliques (LAMH). Des projets avancés de recherche et développement en aérospatiale, notamment en matériaux et structures, propulsion aérospatiale, robotique, etc., sont effectués, dans le cadre du Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) et du Consortium en aérospatiale pour la recherche et l'innovation du Canada (CARIC). De plus, ses associations avec des groupes de recherche et des établissements dans de nombreux pays assurent un rayonnement international à la recherche qui y est menée.

Découvrez les chaires de recherche et les regroupements de recherche associés au Département de génie mécanique.

Le génie aérospatial ne connaît pas de frontières

Développez votre esprit collaboratif

Offert conjointement par plusieurs universités québécoises, cette maîtrise professionnelle vous permettra de vous former dans plusieurs universités  et entreprises où vous aurez la chance de participer à des études de cas et des projets industriels.

Consulter la liste des partenaires industriels

Grâce à l'aspect interuniversitaire de ce programme, nous pouvons approfondir nos connaissances en suivant des cours dans d'autres universités et donc diversifier nos approches lors de nos différents stages. Des entreprises comme Pratt & Whitney Canada, Bombardier, Siemens et Bell Helicopter enrichissent la formation pratique du programme par des cours d'études de cas en aérospatiale donnés par des ingénieurs de l'industrie.

Erwin Lopez, diplômé de la maîtrise interuniversitaire en génie aérospatial sous la supervision d'Augustin Gakwaya

Vous voulez en savoir plus sur les études en génie aérospatial?

Il y a plusieurs façons pour les futurs étudiants de venir nous rencontrer pour prendre une décision éclairée concernant nos programmes d'études. Venez nous voir lors des Portes ouvertes UL et profitez-en pour faire une visite de la Faculté et de nos installations. Des visites à la carte sont également possibles. Vous pouvez aussi nous poser toutes vos questions lors des tournées UL dans votre cégep ou encore lors de nos visites à l'international.

Nous vous invitons également à consulter attentivement les conditions d'admission afin de vous assurer d'avoir tous les préalables requis pour être admis dans un de nos programmes.

Admission

La réalisation de votre projet d'études à l'Université Laval commence ici.