Réaliser des projets vidéoludiques sur le campus

Du 26 au 28 mai dernier a eu lieu un game jam en ligne coorganisé par le centre de création numérique C3 Québec, la branche étudiante de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) de l’Université Laval et le Club de développement de jeux vidéo du même établissement. Durant ce marathon de programmation informatique ouvert à tous, les 16 développeurs volontaires répartis en 7 équipes avaient le défi de créer, dans un temps limité et de manière collaborative, un prototype de jeu vidéo. Certains des participants étaient membres du Club.

L’événement bénéficiait du soutien de commanditaires. Un mentor de chez Ubisoft, le géant français de développement, d’édition et de distribution de jeux vidéo, venait en appui aux équipes. Les thèmes proposés étaient la santé, la réduction de l’empreinte énergétique, l’environnement, les villes durables et la musique locale. Les défis ayant été annoncés au début du mois de mai, les participants avaient la possibilité de commencer à travailler dessus à partir de ce moment. Au terme de l’exercice, le prix du défi Santé a été attribué à Virginie Drolet-Labelle, candidate au doctorat en nutrition de l’Université Laval, pour son projet Ali Santé – Choisir ses aliments. Choisir ses aliments consiste en une formation grand public sur le choix d’aliments sains en épicerie. Il a été créé sur la plateforme Moodle.

Maxime Plourde est étudiant de troisième année au baccalauréat en informatique, coresponsable du Club de développement de jeux vidéo et coorganisateur du game jam. Selon lui, la compétition était surtout un design jam et le développement d’un jeu vidéo était l'une des approches possibles. «Le projet de Virginie Drolet-Labelle se rapproche un peu plus d’un site interactif, d’un quizz, que d’un jeu vidéo, explique-t-il. Il est moins mouvementé que la plupart des jeux, même si la définition de ce qu’est un jeu vidéo reste très difficile à établir et fait encore débat dans le domaine.»

Poursuivez votre lecture en consultant l'article d'ULaval nouvelles.