Les effets de la remise à l’eau sur le succès reproducteur du saumon atlantique

Une étude publiée dans la revue Fisheries Management and Ecology par une équipe de recherche dont trois membres du Département de biologie font partie démontre que, dans certaines conditions, la capture et la remise à l’eau du saumon atlantique peuvent affecter à la baisse le nombre de descendants qu’il produit.

Les signataires de l’étude sont Raphaël Bouchard, doctorant en biologie, Laurie Lecomte, bachelière en biologie, Louis Bernatchez, professeur au Département de biologie, Kyle Wellband, de Pêches et Océans Canada, et Julien April, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Après avoir analysé les effets sur les saumons ayant remonté la rivière Rimouski à l’été 2018, l’équipe de recherche a conclu que ceux qui avaient été remis à l’eau ont eu 27 % moins de descendants que ceux qui n’avaient pas été pris par les pêcheurs. Des résultats qui amènent des questionnements quant aux bonnes pratiques de la pêche récréative.

Pour obtenir plus de détails, consultez le communiqué de presse rédigé par l’Université Laval et l'article d'ULaval nouvelles.

Crédit : Getty Images