Institut nordique du Québec: «On pèse sur le bouton!»

«C'est un financement important qui nous permet aujourd'hui de rendre ça très concret. Ce que je vous annonce à la québécoise: on pèse sur le bouton!», a lancé avec enthousiasme Sophie D'Amours en conférence de presse, le 26 mai. Grâce à de nouvelles contributions de 8M$ du gouvernement fédéral et de 14,63 M$ du gouvernement provincial, la rectrice de l'Université Laval a lancé l'appel d'offres pour la construction de l'Institut nordique du Québec (INQ), maintenant que le budget nécessaire est bouclé.

Les travaux de ce projet de 105 M$ devraient commencer cet automne et on prévoit que le bâtiment érigé sur le campus, avenue de la Médecine, ouvre ses portes en 2026. «C'est pour les chercheurs, les étudiants, les partenaires que nous faisons ces grands espaces collaboratifs axés sur le partage des ressources et des équipements. Tout ça pour favoriser le développement durable du Nord du Québec et de l'Arctique canadien et le partage international avec nos collègues», a indiqué la rectrice, en mentionnant que 250 scientifiques vont y travailler.

Poursuivez votre lecture en consultant l'article d'ULaval nouvelles.

Institut nordique du Québec

Crédit: Groupe Nordi-Cité Saucier + Perrotte/GLCRM Architectes