09 août 2018

Tester de nouvelles technologies à 40 kilomètres d’altitude


À quelques jours du début de la campagne Strato-Science 2018 à Timmins ON, l’équipe du professeur Simon Thibault est fébrile. Entre le 13 et le 25 août prochain, les membres du projet HiCIBaS verront leurs instruments astronomiques s’envoler pour une mission de 8h, à 40km dans les airs. Ce vol leur permettra d’analyser la performance de leurs systèmes pour l’imagerie haut-contraste (High-Contrast Imaging Balloon system) qui a été conçu dans le cadre du programme Vols et investigations terrain en technologies et sciences spatiales (VITES) financé par l’ASC. Ce programme de subventions vise à soutenir les projets de recherche d’universités canadiennes qui procurent une expérience pratique à des étudiants et de jeunes chercheurs dans le domaine spatial. Cela permet ainsi d’inspirer et de former la prochaine génération d’experts pour l’industrie spatiale au pays. De plus, le programme VITES offre l’opportunité aux scientifiques et aux entreprises de tester de nouvelles technologies conçues pour le secteur spatial, en collaboration avec plusieurs plateformes suborbitales ou orbitales, comme STRATOS, le programme de lancement de ballons stratosphériques piloté par l’ASC et le Centre national d’études spatiales (CNES).

L’équipe supervisée par le professeur Thibault est composée de 5 étudiants à la maîtrise en physique, soit Olivier Côté, Deven Patel, Guillaume Allain, Mireille Ouellet et Cédric Vallée ainsi que deux étudiants de premier cycle, Simon Carrier et Steven Thériault et du professionnel de recherche Denis Brousseau. C’est en mars 2016 que le projet a officiellement démarré avec l’octroi d’une subvention d’un demi-million de dollars sur 3 ans. L’Université Laval est la première université francophone à participer à ce programme, depuis sa création en 2012. Le projet HiCIBaS vise à tester différentes technologies permettant d’imager des exoplanètes à l’aide d’un télescope et d’instruments d’imagerie à haut-contraste. En plus de tester les nouvelles technologies dans des conditions extrêmes semblables à celles de l’espace, le système HICIBAS pourra recueillir des informations sur les conditions en haute atmosphère qui pourront servir pour de futures missions sur ballon stratosphérique.

HiCIBaS est piloté par l’équipe de l’Université Laval, mais n’aurait pu être réalisé sans la précieuse collaboration de plusieurs universités, organisations et entreprises, tant au Canada qu’au niveau international. Ce projet a permis de créer et de consolider des relations avec des partenaires partout dans le monde et de favoriser le partage d’expertise contribuant à dispenser une formation de grande qualité pour la prochaine génération de scientifiques pour l’industrie spatiale.  

Pour en connaître davantage sur le projet HiCIBas, nous vous invitons à regarder cette vidéo conçue par les membres de l’équipe ainsi qu’à consulter leur page Facebook pour connaître tous les détails du lancement en temps réel !