Prédire les besoins en énergies renouvelables

Une équipe d’étudiants de l’Université Laval a terminé troisième à l’épreuve de programmation de la Compétition canadienne d’ingénierie.

La Compétition canadienne d’ingénierie 2021 s’est déroulée en ligne du vendredi 26 février au dimanche 28 février. Quelque 200 étudiants en ingénierie de partout au Canada ont concouru dans un total de huit épreuves au programme de cette 37e Compétition organisée par des étudiants de l’Université du Nouveau-Brunswick. Frédéric Fortier-Chouinard, Justin Hogue et Mikaël Perrot, tous en génie informatique à l’Université Laval, ainsi qu’Antony Martel, étudiant en génie logiciel et en actuariat dans le même établissement, étaient au nombre des participants. Ils formaient une équipe dans l’épreuve de programmation, laquelle avait pour thème les sources d’énergie renouvelable du Nouveau-Brunswick.

Les concurrents de cette épreuve, soit six équipes au total, devaient démontrer leur maîtrise et leur polyvalence dans un langage de programmation de leur choix en créant un programme qui résout un problème de génie donné. Chaque équipe devait présenter sa solution et faire une démonstration en direct aux juges.

Pour lire la suite de l'article, rendez-vous sur ULaval nouvelles.

Frédéric Fortier-Chouinard, Justin Hogue, Antony Martel et Mikaël Perrot ont représenté l’Université Laval et le Québec dans l’épreuve de programmation à la 37e Compétition canadienne d’ingénierie.