Norlab et ses partenaires se distinguent au DARPA Subterranean Challenge

Le Laboratoire de robotique boréale (Norlab) de la Faculté et le Center for Robotics and Autonomous Systems de Czech Technical University (CRAS-CTU) ont uni leurs forces pour participer au Defense Advanced Research Projects Agency - DARPA Subterranean Challenge. Au terme de cette 2e étape sur 4 de la compétition, l’équipe a terminé au 3e rang du classement général et 1re des équipes autofinancées. Elle a reçu également un prix de 500 000 USD.

Le circuit urbain du DARPA Subterranean Challenge s’est tenu du 18 au 27 février 2020 sur le chantier d'une centrale nucléaire inachevée à Satsop Business Park, près de la ville d’Elma dans l’État de Washington. L'environnement inhospitalier s’est d’ailleurs avéré un excellent défi pour la flotte de robots autonomes. Le professeur François Pomerleau et les membres de son équipe, Vladimir Kubelka, Maxime Vaidis, Dominic Baril, ont vécu cette expérience hors du commun.

Cette compétition vise à explorer de nouvelles approches pour cartographier, naviguer, rechercher et explorer rapidement des environnements souterrains complexes, comme des systèmes de tunnels artificiels, des souterrains urbains et des réseaux de grottes naturelles. Ces environnements présentent des défis importants lors de situations urgentes où le facteur temps est crucial. Dans certaines opérations militaires ou en situation d’intervention lors d’une catastrophe, par exemple, les militaires et les premiers intervenants sont confrontés à des contraintes techniques accrues: terrain difficile, structures instables, conditions environnementales dégradées, graves problèmes de communication et vastes zones d'opérations.

Chaque étape de la compétition comporte deux volets, un circuit réel et un circuit virtuel. De plus, les équipes participantes sont soit financées par le DARPA ou autofinancées. Les équipes en circuit réel, comme celle de CRAS-CTU-Norlab, développent des systèmes physiques pour s’engager dans des épreuves en direct sur des parcours souterrains, et se concentrent sur l'évaluation et l'avancement de nouvelles solutions physiques dans divers environnements proposés. Les équipes en circuit virtuel développent des logiciels et des algorithmes à l'aide de modèles virtuels de systèmes, d'environnements et de terrains pour participer à des événements basés sur la simulation où les environnements simulés sont de taille et de durée considérablement plus importantes.

Douze équipes, dont certaines d'entre elles représentaient de gros joueurs comme la NASA, Jet Propulsion Laboratory, Caltech, MIT, ETH Zurich et Oxford, ont participé à cette deuxième étape de la compétition. Inititée en août 2019 par l’épreuve d’un système de tunnels artificiels, la compétition se poursuivra en août prochain dans un réseau de grottes naturelles à laquelle prendra part Norlab.

Pour avoir un aperçu de la compétition, vous pouvez visionner la vidéo officielle du DARPA.  

Toutes nos félicitations pour cette belle performance et bon succès pour la prochaine étape!

Pour en connaître davantage sur le Center for Robotics and Autonomous Systems de Czech Technical University (CRAS-CTU), nous vous invitons consulter son site Web.

Nous vous invitons également à lire l'article «Des robots dans les dédales d'une centrale nucléaire abandonnée» paru sur ULaval nouvelles.

Photo: François Pomerleau

Photo: François Pomerleau

Photo: François Pomerleau

Photo: Martin Pecka

Le professeur Tomas Svododa

Le professeur François Pomerleau

Équipe CRAS-CTU-Norlab et ses robots. Photo: Tomas Svoboda