Lumière sur la ville

Depuis 30 ans, le Centre d'optique, photonique et laser est un creuset d'innovations et une pépinière d'entrepreneurs.

L’industrie de l’optique-photonique est particulièrement florissante au Québec. En effet, on y trouve 168 entreprises actives dans ce domaine, dont 112 ont pignon sur rue dans la région de Québec. L’effervescence de la Capitale-Nationale dans ce secteur est attribuable en bonne partie à l’Université Laval et aux équipes de son Centre d’optique, photonique et laser (COPL). En effet, depuis sa création il y a 30 ans, ce centre a été non seulement un creuset de découvertes et d’innovations, mais aussi une pépinière de spécialistes qui ont contribué à l’essor de compagnies bien établies ou qui ont mis sur pied leur propre entreprise.

L’Assemblée générale annuelle de l’Académie canadienne du génie, qui se déroule aujourd’hui à Québec, salue d’ailleurs le dynamisme de la communauté de l’optique-photonique de la région en réunissant les acteurs clés du domaine autour du thème «L’entrepreneuriat en optique-photonique». La rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, et le fondateur et président exécutif du conseil d’administration d’EXFO, Germain Lamonde, tous deux fellows de l’Académie canadienne du génie, prendront la parole en soirée lors du souper d’intronisation des nouveaux membres.

Pour comprendre comment l’écosystème de l’optique-photonique s’est déployé dans la région de Québec, il faut remonter aux débuts des années 1980, signale le directeur du COPL, Réal Vallée. À cette époque, les chercheurs actifs dans ce domaine étaient regroupés au Département de physique et au Département de génie électrique de l’Université Laval ainsi qu’au Centre de recherche et développement pour la défense Canada de Valcartier. «Deux professeurs de physique, Réal Tremblay et See Leang Chin, ont proposé de tirer profit de cette masse critique pour mettre sur pied un institut d’optique», rappelle Réal Vallée.

Pour la suite de l’histoire, nous vous invitons à lire «Lumière sur la ville» du Fil.