Le génome du touladi entièrement séquencé

La carte génomique de ce salmonidé servira d'outil de référence pour la recherche fondamentale et pour la conservation des populations sauvages de cette espèce.

Une équipe canado-américaine dirigée par le professeur Louis Bernatchez, du Département de biologie et de l'Institut de biologie intégrative et des systèmes de l'Université Laval, a réalisé le séquençage complet du génome du touladi, une espèce aussi connue sous le nom de truite grise ou truite de lac. Le fruit du travail de cette équipe vient de paraître dans la revue Molecular Ecology Resources.

Le touladi est un salmonidé qui vit dans le bassin des Grands Lacs ainsi que dans les autres lacs aux eaux profondes et bien oxygénées d'Amérique du Nord. On le retrouve aussi dans les rivières des régions nordiques. C'est une espèce importante pour la pêche de subsistance et elle fait aussi le bonheur des pêcheurs sportifs. Ce poisson compte plusieurs écotypes dont la taille et l'allure varient au point où l'on pourrait parfois se demander s'il s'agit vraiment de la même espèce.

«Tous les salmonidés ont un ancêtre commun dont le génome s'est dédoublé il y a de cela 80 à 100 millions d'années, signale Louis Bernatchez. Le résultat est que le génome du touladi est énorme. Sa taille, comparable à celle du génome humain, est deux fois plus importante que celle de la plupart des poissons. De plus, son génome est composé à 70% de séquences répétitives très similaires. Ces particularités posaient des défis particuliers pour le séquençage.»

Pour lire la suite de l'article, rendez-vous sur ULaval nouvelles.

Photo: Paul Vecsei