Frédéric Gourdeau démystifie la « bosse des maths »!

Le 5 septembre dernier, le professeur Frédéric Gourdeau, du Département de mathématiques et de statistique, a accordé une entrevue à l'émission radiophonique Les samedis du monde, animée par Arnaud Decroix à Ici Radio-Canada Première. M. Gourdeau fut invité afin de démystifier la croyance populaire voulant que certaines personnes aient la bosse des maths. Selon ce mythe, être doué en mathématiques est une qualité innée.

Le professeur Gourdeau dément cette croyance et l'explique en lui associant un caractère culturel. En effet, il affirme que dans la société nord-américaine nous valorisons énormément le succès rapide. Les jeunes auraient tendance à se comparer avec les élèves qui ont de la facilité à répondre rapidement aux questions et aux problèmes mathématiques. Ces élèves seraient ainsi catégorisés de " génies " intuitivement par les autres. Cette réalité peut devenir démotivante pour ceux qui ont besoin de plus de temps pour résoudre des problèmes. Selon Frédéric Gourdeau, ce phénomène pourrait expliquer, en partie, la baisse d'intérêt des jeunes à poursuivre leurs études dans les domaines des sciences et des technologies.

Le professeur Gourdeau, lauréat du prix Adrien-Pouliot pour sa contribution exceptionnelle à l'enseignement des mathématiques, mentionne que les mathématiciens sont souvent des gens qui ont besoin de réfléchir longtemps et qui valorisent l'effort dans leur pratique. Les jeunes ne devraient donc pas s'en faire s'ils ont à fournir des efforts soutenus pour leur réussite en sciences.

Pour en savoir plus sur les sujets abordés par Frédéric Gourdeau, entre autres, sur la place des mathématiques au quotidien, le décrochage scolaire, les moyens de rétention de l'intérêt des jeunes pour les sciences et les mathématiques ainsi que le rôle des parents dans l'éducation scientifique, accédez à l'intégralité de l'entrevue.