Diplômés distingués de janvier

Découvrez les diplômés qui se sont démarqués lors du premier mois de 2020.

Tout d’abord, Rosaire-Gil Arseneau, diplômé du baccalauréat en génie mécanique (2008), a été nominé à titre de chef Électricité et automatisme chez Hydro-Québec. Il assurait la position de chef du bureau local du ministère des Transports du Québec depuis 2016. 

Jean-François Cauchon, diplômé du baccalauréat en génie civil (2016), a été désigné par Tabloïd comme étant l'un des 20 québécois de 2020 qui auront un impact sur le monde. Ingénieur à temps complet et adepte de course de longue distance, il a été le premier Canadien à terminer le Grand Raid de l’île de la Réunion en 2019. 

Pour sa part, Andrée Blanchet, diplômée du baccalauréat en informatique (1979,) a reçu la nomination de vice-présidente du conseil d'administration de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec de même que celle de membre du conseil d'administration du Conseil de Quartier St-Louis. 

Isabelle Girard, diplômée du baccalauréat en actuariat (2000), a été nominée à titre de première vice-présidente, assurance des particuliers au sein de Intact Corporation financière. 

Andrée-Lise Méthot, fondatrice et directrice associée chez Cycle Capital Management, fut désignée Personnalité de l'année par La Presse dans la catégorie Gestion et entrepreneuriat. Diplômée du baccalauréat en génie géologique (1994), elle avait également été nommée au conseil d’administration de l’Université Laval à l’automne dernier. 

Danie Bouchard, diplômée du baccalauréat en biologie 1978, s’est vu décerner un prix Distinction par l'Université Laval. 

De son côté, Marie-Catherine Mouchot, titulaire d’une maîtrise en sciences géodésiques (1984), a reçu une nomination à titre de directrice de l'École nationale supérieure des sciences appliquées et de technologie. 

Michael Pelletier, diplômé du baccalauréat en actuariat (2007), fut nominé à titre de vice-président de district de Fidelity Investments Canada. 

Finalement, Dominique Robert, titulaire d’un baccalauréat en biologie 2002 et d’un doctorat interuniversitaire en océanographie (2008), a été nominé à titre de codirecteur de l'Institut France-Québec maritime. Il est professeur en océanographie biologique à l’Institut des sciences de la mer de Rimouski

Félicitations à ces membres de notre communauté facultaire !