Des chercheurs-inventeurs obtiennent un brevet pour un connecteur en béton fibré

Les travaux conjoints du professeur en génie civil Luca Sorelli et du professeur en sciences du bois et de la forêt Alexander Salenikovich, ainsi que de l’étudiant à la maîtrise en génie civil Samuel Cuerrier Auclair, ont mené à la mise au point d’un connecteur en béton fibré à ultra haute performance (BFUP) avec ou sans tige en métal pour une structure mixte bois béton. Bonne nouvelle: cette invention a obtenu un brevet américain en décembre dernier, ce qui ouvre la voie à son exploitation par des partenaires industriels.

L’avantage de ce connecteur novateur est que le diamètre externe du BFUP contrôle la rigidité de la connexion et que le diamètre de la tige en métal contrôle la résistance et la ductilité de la connexion, soit sa capacité de subir une déformation sans se fissurer ni se rompre. En choisissant la bonne géométrie, il est possible de concevoir un connecteur sur mesure pour garantir le comportement structural ductile désiré de la structure mixte bois-béton. Le comportement du connecteur permet de redistribuer les contraintes dans les structures composites, qui sont de plus en plus utilisées au Canada, et de constater les signes avant-coureurs de l’effondrement. Ce connecteur contribuera donc à améliorer la conception des bâtiments multiétage écoresponsable et la durabilité des ponts.

Nous souhaitons la meilleure des chances aux professeurs dans le transfert technologique de leur invention!