COVID-19: 3,4 M$ de plus pour lutter contre la pandémie

Cinq professeurs de l’Université Laval reçoivent des subventions totalisant 3,4M$ des Instituts de recherche en santé du Canada pour des projets visant à lutter contre cette pandémie.

Les professeurs Guy Boivin, Denis Boudreau, Ève Dubé, François Lellouche et Bruno Pilote ont reçu aujourd’hui des subventions totalisant 3,4M$ des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour des projets visant à lutter contre la pandémie de COVID-19.

Ce montant s’ajoute aux 2,1M$ annoncés par le gouvernement fédéral le 6 mars dernier pour le financement de trois projets de recherche de professeurs de l’Université Laval visant à endiguer la pandémie.

Mettre au point un test portable et rapide pour détecter des marqueurs d’exposition au virus de la COVID-19 

Le professeur du Département de chimie Denis Boudreau et ses collègues de l’Université de Montréal ont reçu 1M$ pour mettre au point un dispositif portable qui permettra la détection rapide de marqueurs d’exposition au virus qui cause la COVID-19. Les chercheurs combineront une méthode de détection optique appelée spectroscopie de résonance de plasmons à des capteurs moléculaires mis au point dans leurs laboratoires. Ce test pourra être déployé localement, notamment dans des cliniques temporaires, et son utilisation ne nécessitera aucune formation spécialisée. En plus de faciliter l’accès au dépistage, le test contribuera à la mise au point de vaccins et permettra d’assurer le suivi de l’immunisation acquise chez certains groupes de travailleurs, notamment chez les professionnels de la santé.

Pour connaître les autres projets subventionnés, nous vous invitons à lire l'article de ULaval nouvelle et le communiqué.