11 octobre 2017

Mieux prévenir les chutes de pierres sur les corridors de transports


Photo : David-Restivo | National Park Service

Grâce à un outil développé par une équipe du Département de géologie et de génie géologique, il sera possible désormais de mieux prévenir les chutes de pierres sur les voies ferrées et les routes du Québec. Conçu par Catherine Cloutier, Dominique Turmel, Mélanie Mayers, François Noël et Jacques Locat dans le cadre du projet ParaChute, leur modèle permet de caractériser les parois rocheuses situées le long d'un corridor de transport et de déterminer celles qui pourraient générer des chutes de pierres capables de l'atteindre. Les chercheurs ont d'ailleurs présenté leur modèle d'évaluation du danger des chutes de pierres lors du 3e Symposium nord-américain sur les glissements de terrain qui a eu lieu en Virginie.

Pour plus de détails, nous vous invitons à lire l'article «Pierre qui roule» publié dans Le Fil.