Un diplôme d’études supérieures spécialisées en intelligence artificielle à l’Université Laval dès cet automne

L’Université Laval offre un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en intelligence artificielle dès l’automne 2021. Cette formation de 24 crédits s’intéresse de façon particulière à l’apprentissage automatique, permettant aux étudiantes et étudiants d’approfondir ses méthodes et concepts incontournables en IA.

Avec l’ajout de ce DESS, l’Université Laval offre maintenant une gamme complète et diversifiée de formations en intelligence artificielle, entre la maîtrise professionnelle et la formation régulière aux cycles supérieurs – maîtrise, doctorat.  

L’offre ainsi élargie permet de répondre aux besoins grandissants de main-d’œuvre dans ce domaine de pointe, au Québec comme ailleurs. 

«Selon le McKinsey Global Institute, c’est quelque 70% des compagnies qui adopteront au moins une technologie liée à l’IA d’ici 2030. D’ici là, l’impact économique de l’intelligence artificielle à l’échelle mondiale devrait atteindre approximativement 13G$, selon cette même source. Au Québec, on parle de plusieurs milliers d’emplois spécialisés qui seront créés annuellement, et ce, au cours des 5 prochaines années», explique le doyen de la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval, André Zaccarin. 

Une formule souple et pratique

Offert à temps plein ou à temps partiel, le DESS en IA permet aux étudiantes et étudiants d’aller chercher une spécialisation en apprentissage automatique (Machine Learning). Les étudiantes et étudiants peuvent y consolider connaissances et habiletés en intelligence artificielle, autant qu’y accroître leurs capacités d’analyse et de synthèse ou leur sens critique.

Le cursus prévoit également un projet intégrateur de 6 crédits afin que les étudiantes et les étudiants puissent renforcer et intégrer de façon active les notions apprises au cours de la formation.

«La formation en IA à l’Université Laval tend à mettre de l’avant les méthodes au cœur de cette technologie – notamment l’apprentissage automatique et ses applications en vision, en robotique ou encore en traitement de la langue naturelle. Le fait de retrouver ces méthodes au cœur du DESS permet à ce programme de prendre une couleur spécifique à notre institution», explique le directeur de l’Institut intelligence et données (IID) de l’Université Laval, Christian Gagné.

Le programme peut aussi devenir une passerelle vers la maîtrise professionnelle en informatique – intelligence artificielle. 

La mise en œuvre du DESS s’appuie sur l’expertise en IA déjà bien ancrée à l’Université Laval, par le biais des équipes de recherche associées à l’IID ou au Centre de recherche en données massives (CRDM), dont plusieurs de notoriété internationale.

Il est encore temps de déposer une demande d’admission pour faire partie de la première cohorte du DESS en IA en septembre!