Sciences-cadeaux | Faits saillants de l’année à la Faculté: projet facultaire et recherche

En cette fin d’année, pourquoi ne pas revenir sur les moments forts de l’année qui ont fait l’actualité sur notre site et nos médias sociaux? Cette liste des succès de l’année est tirée du texte lu lors de la cérémonie des prix Summa pour l’hommage aux personnes inspirantes. Dans ce 2e article de 2, nous mettons en lumière le grand projet qui a occupé la Faculté pendant plus de 5 ans, la rénovation de l’aile 600, ainsi que les bons coups scientifiques qui ont marqué l’année 2018.

Grand projet facultaire
La rénovation de l’aile 600, un chantier colossal qui s’est échelonné sur plus de 5 ans, a donné vie à de nouveaux laboratoires de formation pratique ultramodernes qui ont pu être utilisés dès la rentrée 2018 par plus de 800 étudiants au premier cycle. Ce projet a mobilisé tout le personnel de 4 départements: biologie; biochimie, microbiologie et bio-informatique; chimie; physique, génie physique et optique. Bravo à tous les membres du personnel de ces départements et à plusieurs membres de la direction facultaire qui se sont impliqués dans ce projet de grande portée.

Découvertes et personnalités scientifiques de l’année
Le professeur Christian Landry (biologie et biochimie, microbiologie et bio-informatique) a connu une année faste puisque lui et son équipe – constituée de Guillaume Diss, Isabelle Gagnon-Arsenault, Anne-Marie Dion-Côté, Hélène Vignaud, Diana Ascencio et Caroline Berger – sont au cœur d’une découverte majeure en biologie moléculaire qui a ébranlé le principe du modèle dominant en biologie évolutive. Leur découverte, en plus de se retrouver parmi les 10 plus importantes de l’année selon le magazine Québec Science, leur a permis d’obtenir d’importantes subventions pour pousser plus loin les connaissances en génétique.

Le professeur Normand Voyer (chimie) a quant à lui mis au point, avec son équipe et quelques collègues (Christopher Bérubé, Xavier Barbeau et Patrick Lagüe), de nouveaux catalyseurs fonctionnant efficacement dans l’eau. Cette découverte pourrait contribuer à réduire le recours aux solvants organiques toxiques lors de la synthèse de médicaments.

Le prestigieux Prix Brockhouse du Canada a été attribué à 5 chercheurs du Centre d’optique, photonique et laser pour leur collaboration avec le Centre de recherche CERVO. L’équipe formée de Daniel Côté, Younès Messaddeq, Michel Piché, Réal Vallée et Benoit Gosselin a créé une série d’innovations qui ont permis d’observer les neurones en pleine action.

Le travail du professeur Sylvain Moineau (biochimie, microbiologie et bio-informatique) continue d’influencer grandement le monde scientifique puisqu’il figure, encore cette année, parmi les scientifiques les plus cités de la planète. Il a également reçu 3 distinctions: le prix Léo-Pariseau pour les sciences biologiques et les sciences de la santé remis par l’Acfas, le prix John-C.Polanyi, en plus d’être nommé officier de l’Ordre du Canada.

Nouvelle chaire et subventions de recherche
Une nouvelle chaire en chimie verte a vu le jour en 2018, soit la Chaire de recherche du Canada en catalyse et procédés sans métaux obtenue par le professeur Frédéric-Georges Fontaine (chimie).

En ce qui a trait aux grands partenariats de recherche, mentionnons le don de 2 M$ sur 5 ans d’Intact Assurance pour le financement de projets en intelligence artificielle réalisés par l’équipe du Centre de recherche en données massives de l’UL. Le directeur du centre, François Laviolette (informatique et génie logiciel), travaille depuis plus de 15 ans à l’essor de l’IA à l’Université Laval orientée notamment vers la médecine de précision et l’analyse des risques financiers.

Le professeur Mario Leclerc (chimie) et son équipe (dont font partie Jean-François Morin, Dominic Larivière et Serge Beaupré) ont obtenu une subvention de 5,5 M$ du CRSNG pour mettre sur pied un réseau canadien sur l’électronique imprimée verte, un nouveau champ d’application se situant à l’interface des technologies d’imprimerie classiques et des circuits électroniques.

Congrès d’envergure
L’été dernier, 4 congrès importants ont été organisés par nos chercheurs en partenariat avec le Centre des congrès de Québec. Normand Voyer, Younès Messaddeq, Simon Thibault et Clément Gosselin sont les professeurs qui ont usé de leur influence et ont fait preuve de leadership pour que ces importants rassemblements de la communauté scientifique voient le jour.

Bravo à tous ces professeurs dont le travail a eu un retentissement important sur la Faculté ainsi qu’à tous les autres qui travaillent d’arrache-pied pour faire progresser la science et les connaissances.